Face à du contenu pédopornographique

Il y a des mois que cet article me démangeait les doigts…

J’ai été confrontée à plusieurs reprises à de la pédopornographie sur des réseaux sociaux, que ce soit sur Facebook, Twitter ou Doctissimo.

Il y a quelques internautes qui prennent un plaisir jouissif à choquer leur auditoire en postant des images qu’il m’est impossible de décrire.

Certaines personnes, en y étant confrontées malgré elles, ont pour réflexe de signaler ces publications à leurs contacts en les invitant à les reporter à la modération ou aux autorités. L’objectif est alors de faire disparaître ces horreurs au plus vite.

Et c’est là un bel effet boomerang puisque chaque personne qui voit cet appel est susceptible de le relayer… contribuant ainsi à la diffusion de contenus.

Il y a a quelques mois, un célèbre forum de discussion qui finit en a été victime d’une attaque. Quelqu’un s’amusait à poster des images pédophiles sur de nombreux sujets.

La modération du site a mis du temps pour supprimer ces contenus. Beaucoup de temps.

Trop de temps car ce sera de toute manière toujours trop long. Je n’ai cependant pas de doute sur le fait qu’il s’agissait de temporiser volontairement pour permettre aux autorités judiciaires de faire leur travail.

Mais de nombreux internautes, légitimement choqués, ne trouvaient rien de mieux à faire qu’alimenter encore et toujours les mêmes sujets pour faire part de leur choc et de leur incompréhension face à ces lenteurs de modération.

La conséquence était alors double : les sujets en question remontaient constamment dans l’arborescence et les compteurs de visites s’incrémentaient fortement.

Et là, d’une part la personne qui était à l’origine de ces troubles devait gamberger face à son écran en voyant toute la panique créée et d’autre part les nouveaux visiteurs qui n’étaient pas encore au fait de l’histoire se trouvaient directement mis face à ces contenus.

C’est très violent. Surement moins violent que ce qu’on vécu ces enfants mais c’est très traumatisant de voir ces images. Des mois ou des années après, elles me reviennent encore à l’esprit en écrivant ces lignes…

Pour dénoncer du contenu pédopornographique, vous pouvez le signaler à la modération de l’espace concerné ou en faire directement part au lien suivant qui dépend du Ministère de l’Intérieur (et sert également pour les actes homophobes, racistes, sexistes, handicapophobe etc.).

Cela prend 1 minute et vous n’êtes pas obligés de donner votre identité même s’ils sauront vous retrouver si les besoins de l’enquête l’exigent. Il leur faudra alors l’accord d’un Procureur de la République.

Il est inutile de demander à 50 de vos amis d’en faire de même, ça n’ira pas plus vite et vous engorgerez au contraire le tuyau en plus de les exposer à ce contenu immonde (personne ne souhaite ça à ses amis n’est-ce pas ?).

J’ai effectué un signalement, le contenu que j’ai signalé est toujours visible. Pourquoi ?
L’hébergement des sites internet est du ressort des personnes privés : entreprises et particuliers. Ni l’administration, ni les fournisseurs d’accès à Internet, ne peuvent directement couper l’accès à un contenu. Il faut en identifier l’hébergeur, qui seul peut le supprimer.
Il se peut que le contenu soit hébergé dans un pays étranger. Dans ce cas, les contacts avec les hébergeurs sont plus longs.
Parfois les enquêteurs font volontairement différer les suppressions des contenus, afin de ne pas attirer l’attention de leurs auteurs pendant l’enquête. extrait Internet Signalement

Attention, ce lien vaut pour les contenus sans danger immédiat, même si l’on doit considérer que la victime est déjà en danger…

Si vous voyez par exemple une vidéo en direct, il faut composer le 17 sans plus attendre.

Ceci étant dit j’espère que vous n’aurez jamais à faire ces démarches…

le site de l’Association l’Ange Bleu

About these ads

3 réflexions sur “Face à du contenu pédopornographique

  1. Merci pour l’info. Est ce que le site du misnistère est plus rapide pour supprimer le contenu que le site où se trouve les images ? Si tu as écris ce post en référence au compte pédophile de tout à l’heure il a été supprimé au bout d’une heure. Mais c’est sûr que se rendre sur le compte pour signaler c’est être confronté aux images. Rien que la manière dont tu parles des images qu’on pourrait voir, dégoute de ce qu’on pourrait voir. Pour ma part je n’ai pas cliquer sur le compte même si je suis consciente qu’il fallait le faire pour le signaler. En tout cas la prochaine fois je me rendrais sur ton lien ça évitera tout choque visuel ! Encore heureux, je n’ai pas encore été confronté à ça.

    • le compte que j’ai vu passer tout à l’heure, le RT disais juste "signalez ce compte".
      je clique par curiosité (généralement ce sont juste des propos) et bam je tombe sur tout un pan de photos pédophiles…

      je ne pense pas que ce soit plus rapide mais ça permet de faire ouvrir une enquête. si c’est supprimé sans enquête cela signifie que ça va continuer…
      ceci dit je pense que les sites font d’eux mêmes des signalements aux autorités.

  2. Moral : ne pas être trop curieux… Quoi que de toutes manières, pour signaler, il fallait se rendre sur le compte.
    C’est vrai qu’on oublie qu’il faudrait ouvrir une enquête surtout qu’apparrement 1300 followers suivaient ce compte. Le gars avait ses "fans" Beurk !

Et toi t'en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s