Kreativ Blogger Award

Ma topine Mary, m’a tagguée pour le Kreativ Blogger Award. Habituellement je n’aime pas trop ce genre de choses mais là je joue le jeu (enfin à moitié).

Kézako ? 7 consignes :

1/ Mettre le logo Kreativ Blogger Award sur mon blog

2/ Mettre le lien de la bloggeuse qui vous a tagguée

3/ Dire 7 choses sur soi

4/ Nommer 7 blogs auxquels vous attribuez le titre

5/ Indiquer les liens vers les blogs que vous voulez parrainer

6/ Prévenir les personnes concernées

7/ Remercier la personne qui vous a choisi

 

7 choses sur moi… hhmmm

Je n’aime pas trop ce qui croque ou croustille. Genre les gaufrettes, les biscuits secs, les pommes crues. Je tolère à la rigueur les chips et encore j’en achète rarement. Moralité si je mange des biscuits secs, ils seront toujours accompagné d’une boisson chaude pour les faire passer. Et les pommes je les aime cuites (compote, tarte…).

Je n’ai pas de patience avec les hommes. Je les trouve souvent mous, dénués d’intérêt et sans personnalité. Parait qu’il faut leur laisser le temps de s’exprimer, un peu comme un vin. Sauf qu’à partir du moment où rien ne me titille ils finissent dans le groupe des « potes cools mais asexués ».

Je manque de tact. J’ai tendance à dire les choses de manière assez brute et donc sans enrobage. Parce que ça me gave de devoir prendre des pincettes avec les gens qui me connaissent et qui devraient logiquement avoir un minimum de recul sur ma manière de dire les choses. D’ailleurs je n’aime pas les gens susceptibles, on ne peut rien leur dire.

J’irais au bout du monde pour ma famille et mes amis. Faut pas les faire chier sinon je débarque. Autant je me fous des attaques me concernant, autant on ne blague pas avec les miens. Ado, je me rappelle avoir bastonné un « grand » qui embêtait ma soeur.

Les gens m’intéressent, parfois ils me fascinent. Et en même temps, j’aime pas les gens.

J’envie les femmes qui ont souvent des coups de cœur amoureux. J’y arrive pas, c’est bloqué. Je suis incapable de fréquenter pour fréquenter. Si j’ai une relation, c’est qu’il me plait vraiment très beaucoup, je ne sais pas vivre ça sur le court terme. D’ailleurs je n’ai eu que 2 relations amoureuses dans ma vie. Beaucoup de distractions également mais l’entre-deux je ne sais pas faire.

Je crois que Marseille m’a changée. Je ne sais pas encore si c’est le fait d’avoir franchi le pas, d’avoir échoué, de m’être volontairement coupée de ma famille et de mes amies ou simplement l’âge mais je suis différente

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un bisou à Miss Mary, un bon week-end à toutes (oui toutes, le lectorat est essentiellement féminin et je n’aime pas cette vieille règle sexiste qui dit que le masculin l’emporte).

Je ne taggue personne mais si vous voulez participer en commentaire, vous êtes les bienvenues !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions sur “Kreativ Blogger Award

  1. Moi qu’est ce que j’en pense??? huuuum, je dirais que je suis très contente de te connaitre un peu plus, même si je ne commente pas systématiquement, je passe régulièrement…. Que c’est amusant de retrouver certains de mes traits chez quelqu’un d’autre…. et puis que j’ai bien vu??? t’a changé le look de ton blog???? très classe, j’aime beaucoup

    • oui j’ai changé le thème, j’aimais bien l’autre mais il n’était pas très pratique.
      celui ci est transitoire, je ne sais pas encore quoi faire.

      bisous🙂

  2. Ta liste des 7 m’a fait sourire : « Les gens m’intéressent, parfois ils me fascinent. Et en même temps, j’aime pas les gens. ». Tu n’es pas gémeaux par hasard ? Tous les gémeaux de mon entourage sont pareils. En ce qui concerne les choses qui croustillent, as-tu essayé des brownies aux noix de pécan et aux amandes ? Tu changerais d’avis (bon c’est vrai que le brownie en lui-même est mou)

    • je suis balance, c’est assez proche dans l’idée🙂

      nan y’a pas moyen que je mange ces brownies. c’est comme la glace, quand il y a des morceaux dedans je peux pas ! (biscuits). à la rigueur des morceaux de pistache ou de chocolat, ça passe.

  3. Ouah, nouvelle vie, nouveau thème WordPress !! Joli !! Bon, outre le fait que je suis tout à fait d’accord au sujet des choses croustillantes (je n’ai jamais supporté les publicités pour les céréales « encore plus croustillantes ! ») bein j’aime par contre les pommes. Et je suis Capricorne😉

    Concernant le passage sur les hommes, bah… Rien à dire, sinon que le manque de tact est justement peut-être lié au fait qu’ils n’aient pas de personnalité. Mais bon, cela revient à dire qu’ils sont couards😉

    Bref, là n’est pas le sujet. Ce qui me fait réagir, c’est la mini-ligne au sujet de ton expérience à Marseille. Et notamment la notion d’échec qu’elle contient. Pour ma part, je n’ai vécu qu’une expérience de 6 mois à 10000 km de la cité phocéenne, je ne peux pas vraiment mettre en rapport tout ça, mais cela m’a effectivement fait prendre conscience d’une chose : l’importance de ses racines. En revanche, j’ai connu plusieurs amis qui comme toi ont tenté l’aventure avant finalement de repartir vers leur région d’origine (Meuse, …).

    Et là, je me pose deux questions : est-ce que l’expatriation, même au niveau national, est une chose facile ? Et est-ce que Marseille n’est pas un peu trop récalcitrante à l’accueil de nouveaux venus ? En gros, est-ce que à Bordeaux, Toulouse, Lyon, Lille, l’expérience aurait été difficile également ? Ou est-ce propre au sud, où la vie est plus chère, où les gens sont plus superficiels, et peut-être moins accueillants ?

    Et surtout : pourquoi aurais-tu échoué ?

    • Coucou toi,

      Ta remarque sur les racines est pleine de bon sens. En m’isolant à Marseille je me suis rendue compte de beaucoup de choses. Non pas que je n’en rendais pas compte avant mais je ne pensais pas ça aussi important pour moi. Depuis je vois la vie différemment.

      Changer de cadre, d’environnement, s’éloigner de ses proches c’est très dur. Peu importe la distance, ce qui compte c’est le fait qu’on ne peut plus les voir aussi souvent…
      Quant à Marseille je n’ai pas eu de gros souci coté social, au début un peu mais je m’étais mise en retrait le temps de souffler. Même si les rapports étaient superficiels je ne me suis pas vraiment sentie seule. Sauf peut être sur la fin mais c’était aussi la conséquence de 5 mois de chômage.

      Par contre coté boulot c’est vraiment la galère : peu d’offres qui correspondent à mon profil, beaucoup de piston…

      Si j’ai échoué c’est aussi parce que je n’ai pas préparé mon départ mais bon, je suis comme ça🙂 Et puis j’aurais pu chercher à créer des réseaux ou activer ceux que j’avais déjà mais j’ai du mal avec ce genre de méthodes. Enfin bref, tout ça pour dire que je n’en fais qu’à ma tête…

      Bisous

Et toi t'en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s