Guadeloupe : Les femmes, des femmes ? Les hommes, des « nonm sèlman » ?

j’approuve tout à fait cet article !

La Tchipie

Voici un petit article très intéressant de Patricia BRAFLAN-TROBO !
« Cette interrogation me vient régulièrement quand au gré des conversations, des répondeurs exutoires de RCI et de Guadeloupe première, j’entends des discours sur la légèreté des filles, des femmes, femmes qui n’aimeraient que l’argent, la démission des parents avec des questions du type « O manman sé ti moun la ? » (où est la mère des enfnats) ou encore « sé fôt a sé manman la » (c’est de la faute des mères). Dans ces sentences le parent qui porte la responsabilité de l’échec de l’enfant ou plus largement de la famille est le plus souvent et immanquablement la mère.
A croire qu’en Guadeloupe, la défaillance, l’irresponsabilité des garçons, des hommes et des pères serait une chose désormais acquise, actée et qui ne peut même plus être remise en question car irrémédiablement ancrée dans la société et dans les esprits. Ce sont des…

View original post 180 mots de plus

2 réflexions sur “Guadeloupe : Les femmes, des femmes ? Les hommes, des « nonm sèlman » ?

  1. Très bon article, Amen. Toutefois quand je lis les commentaires qui accusent cette sociologue de faire de la masturbation intellectuelle et répètent que les filles ne se respectent pas, félicitent Riddla, je me dis que c’est foutu, le sexisme a de beaux jours devant lui…

Et toi t'en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s